Interviews

Aujourd’hui j’ai planté un TREEZ

Depuis quelques temps sur Instgram, je suivais le compte de Treez. Ce sont des bijoux et créations made in France.

Mais ce qui fait toute la différence c’est que chaque achat contribue à la reforestation. Cette marque éco-friendly très engagée a pour but de pour proposer des bijoux éthiques chics.

Du coup, j’ai succombé et j’ai acheté mon premier Treez. Déjà, car j’adore les bijoux en bois et surtout c’est un achat qui a du sens.

Comme j’adore cette façon de concevoir le commerce et que je suis tombée amoureuse de leurs créations, j’ai eu envie de partir la rencontre de cette marque afin d’en savoir plus sur leur démarche.

Bonjour, je suis tellement ravie de pouvoir discuter autour de votre joli projet.  Avant que l’on parle de Treez, pouvez-vous vous présenter. Qui se cache derrière cette marque éco-friendly ?

Bonjour Stéphanie. Merci pour ce joli coup de projecteur !

Je m’appelle Alexis, j’ai 38 ans et je suis l’heureux papa de 2 garçons de 7 et 4 ans.

Je suis passionné par l’entrepreneuriat social et l’idée que les entreprises peuvent jouer un rôle de premier plan dans la transformation de la Société. Je veux, à ma petite échelle, contribuer à réenchanter notre monde. Aussi j’ai eu la chance, depuis que je travaille, de toujours me consacrer à des projets d’entrepreneuriat avec une forte dimension sociale. Ca a été le cas avec ma première expérience comme cofondateur et directeur général d’Alter Eco, la marque de commerce équitable.

Mais je viens aussi d’une famille d’artistes et j’aime beaucoup tout ce qui touche à la création. Ma mère était danseuse, ma grande sœur tient une galerie d’art à Cologne et ma petite sœur est comédienne et cheffe. Mon père, lui, est entrepreneur…

En me consacrant à un projet qui allie l’entrepreneuriat, l’impact social et la création, je suis à la croisée de mes passions et à la tête d’un projet qui m’apporte beaucoup de bonheur… même si c’est un défi de chaque instant !

 

Treez ce sont des bijoux éthiques en bois, laiton… Comment est né ce projet ? Quel a été votre cheminement pour arriver au cœur du projet : un achat = 1 arbre ?

J’ai fait partie, en 2009, des créateurs de PUR Projet, une entreprise dont l’activité consiste à développer des projets de reforestation à travers le monde, en partenariat avec des petits agriculteurs. Il s’agit de magnifiques projets mettant l’arbre au cœur des pratiques agricoles, dans de nombreux pays, et promouvant la plantation d’arbres comme un moyen de diversifier les revenus et renforcer l’autonomie de communautés tout autour du monde.

Dès 2011, je me suis interrogé sur un moyen de proposer au plus grand nombre un moyen simple, impliquant et motivant de participer à ces magnifiques projets de reforestation. J’ai alors eu l’idée de créer mon propre « bracelet de cause », comme il y en a beaucoup d’autres. Sauf que j’ai souhaité que ce bracelet soit exemplaire en termes de conception, et qu’il génère un maximum de retombées sociales et environnementales positives tout au long de son cycle de vie. Une sorte de pied-de-nez aux bracelets en silicone « made in China » qui sont généralement polluants et peu traçables.

Je me suis alors rapproché d’un éco-designer dont le travail me semblait extrêmement intéressant. Il s’agit de Stéphane Clivier, créateur de la maison d’éditions Reine Mère à Toulouse. Il a conçu avec ses équipes le design du premier bracelet Treez, et m’a aidé à faire en sorte que la conception soit exemplaire : Fabrication en ESAT, matières nobles et éco-conception.

J’ai alors sorti une gamme de 5 premiers bracelets, début 2013, avec un principe simple : 1 bracelet = 1 arbre planté. Et chaque couleur de  bracelet correspond à un pays de plantation. J’ai eu l’idée d’ajouter un « treez code » permettant à chacun de matérialiser le projet auquel il a participé, et renforcé la traçabilité des projets.

Le bracelet Treez original était né !

 img_6675

Donc à chaque achat un arbre est planté mais avec quels partenaires travaillez-vous pour la plantation de ces arbres ? Comment choisissez-vous les sites de plantation ?

Nous travaillons justement avec PUR Projet www.purprojet.com. C’est une organisation amie, que je connais très bien, et dont je connais l’approche, le métier, le sérieux et les méthodes. J’ai une totale confiance et cela me permet de promouvoir notre approche avec d’autant plus de force, sans avoir à me soucier du sérieux des projets.

Nous choisissons les projets parmi ceux que développe PUR Projet, de manière à avoir des projets dans différentes régions du monde. Nous fonctionnons un peu au coup de cœur, et cherchons à soutenir les projets qui nous plaisent le plus, en nous disant qu’ils plairont aussi à nos client(e)s.

J’ai visité un bon nombre de ces projets car certains sont les fournisseurs des matières premières agricoles des produits Alter Eco. Aussi, j’ai mes chouchous car je connais certains d’entre eux depuis plus de 10 ans, comme le projet Kuapa Kokoo au Ghana par exemple, ou le projet Femmes du Rif au Maroc…

Crédit photo PurProject

D’ailleurs pourquoi Treez ? Que représente pour vous ce nom ?

Treez, c’est presque aussi simple que le mot arbre, devant lequel nous nous inclinons.. Mais j’y ai ajouté un petit « z » final, comme un pied de nez aux bracelets « Band’z » qui faisaient fureur dans les cours d’école il y a quelques années… et qui sont le contraire des valeurs que nous souhaitons promouvoir !

 

Quand j’ai acheté mon bracelet, j’ai vu qu’il y avait un code sur l’emballage. A quoi sert le Treez Code?

Oui, le Treez code unique permet à chaque client, chaque membre du #TreezMovement de créer un espace personnel sur notre site www.treez.fr. Dans cet espace, les clients peuvent retrouver les arbres qu’ils ont financés, les géolocaliser grâce à une carte Google Earth, télécharger un certificat de plantation personnel, voir des photos, des vidéos des projets soutenus, et obtenir des informations telles que l’essence d’arbre plantée, le nom du planteur etc…

 

Pouvez-vous me parler du bracelet TREEZ original. J’ai vu qu’il a une particularité, une signature singulière…

C’est effectivement le premier de notre gamme. Il s’agit d’une carte en bois et l’originalité du design tient au fait que le médaillon qui compose le bracelet est incrusté dans la carte en hêtre. Ainsi, l’heureux détenteur de ce bracelet doit casser lui-même (ou elle-même) le médaillon, symbolisant ainsi son entrée dans le #TreezMovement, et l’attacher à son poignet avec un cordon de couleur fourni.

treez-coffret-cadeau-1

 

Les cordons sont en quelles matières. Il y a-t-il des précautions à prendre, un entretien à faire pour une bonne durabilité des bijoux ?

Le bois du médaillon est du hêtre massif et est très très résistant. Il n’a subi aucun traitement et peut durer longtemps, meme avec des douches quotidiennes.

Le cordon est en coton bio ciré. Certaines couleurs de cordons passent avec le temps, surtout lorsqu’on garde les cordons sous la douche. Mais il est possible de racheter des cartouches de cordons sur notre site.

Nos sautoirs de la collection Semeuses d’Espoir sont eux en laiton, à 90% recyclé. Il peut arriver que le laiton perde un peu de son éclat avec le temps. Le meilleur produit pour redonner son éclat au laiton est… la pierre d’argent.

 

J’avoue que je suis amoureuse du design de vos bijoux. Vos créations sont un parfait équilibre entre look ethnique, poésie et authenticité. Qui a cette imagination débordante ?

Merci ! C’est le fruit d’une création collective. Au départ, nous imaginons un concept, une histoire que nous souhaitons incarner dans un bijou. C’est d’autant plus facile que ce sont des histoires vraies, qui viennent directement des projets que nous soutenons par nos créations. Par exemple, pour la gamme  Semeuses d’Espoir, j’ai voulu mettre en avant les projets de reforestation qui accordent une place particulière aux femmes. Dans le monde du développement, on sait que les femmes jouent souvent un rôle tout particulier. C’est cette histoire que j’ai voulu mettre en avant, à plus forte raison dans un bijou plutôt destiné aux femmes, un sautoir. Ainsi il se crée une sorte de lien invisible entre des femmes qui portent les colliers et des femmes, à travers le monde, qui œuvrent tous les jours pour les générations futures en plantant des arbres. Il y a une très forte dimension symbolique.

N’étant pas designer, ce sont nos designers partenaires qui mettent en image notre créativité ces histoires. Nous les briefons, réagissons à leurs propositions, les orientons pour arriver à un bijou qui raconte tout à fait cette histoire, que nous cherchons à retracer. Aussi, nous sommes adeptes de la Slow Fashion, et prenons notre temps pour développer une nouvelle création. Il y a de nombreux aller-retour entre les designers et nous, jusqu’à ce que nous soyons arrivés à l’incarnation parfaite des histoires que nous souhaitons incarner.

 treez-semeuses-despoir-4

Par quelles filières passez-vous pour la fabrication de vos bijoux ?

C’est une dimension supplémentaire du projet à laquelle je suis très attaché. Les bijoux sont fabriqués par des ouvriers en situation de handicap, en ESAT. C’est un défi de plus, car ce ne sont pas des bijoutiers ou des joailliers. Mais parfois, à voir de quelle dextérité ils font preuve, on est pas déçus de ce choix. Pour autant, les ESAT (Etablissements et Services d’Aide par le Travail) ne sont pas vraiment équipés pour réaliser toutes sortes de bijoux, aussi nous devons imaginer des créations en intégrant les contraintes des process techniques disponibles chez nos partenaires. C’est un défi de plus, et c’est passionnant !

 

Finalement c’est un vrai travail d’équipe, tous vos collaborateurs sont aussi engagés et passionnés que vous ?

OUI !! Je le crois en tout cas. C’est difficile de rejoindre un projet comme le nôtre sans être animé d’un grain de passion et d’un grain de folie. Nous sommes une toute petite équipe, une très petite entreprise, et avons pourtant une ambition immense. Nous voulons réenchanter la mode, l’économie et le monde.. ca n’est pas rien ;))

 

Créer une entreprise engagée est un vrai défi. Est-ce un moyen de donner du sens à ses achats ? J’ai vraiment le sentiment que la reforestation de la planète vous tient à cœur…

Oui la reforestation est une cause qui me touche tout particulièrement. Elle englobe beaucoup d’autres causes : la protection de la biodiversité, la lutte contre le changement climatique, la protection de la ressource en eau, le développement humain, la souveraineté alimentaire, et beaucoup beaucoup d’autres.

Pour autant, il y a aussi d’autres causes qui me touchent énormément. Et nous avons une partie de notre activité dédiée aux cadeaux d’entreprises (à marque Gifts for Change : www.giftsforchange.fr). Ces cadeaux d’entreprises permettent de soutenir d’autres causes également, pas seulement la reforestation.

 

Comment voyez-vous le monde d’aujourd’hui ? Quels sont vos espoirs et vos rêves pour le monde de demain ?

Le monde d’aujourd’hui est inquiétant. Je trouve que le niveau de crispation et de tension est extrêmement fort. Je crains une crise majeure, surtout pour mes enfants. Je suis pourtant convaincu que devant nous, il y a une époque plus belle, plus harmonieuse, plus heureuse que la notre. Je cultive l’espoir que nous aurons la force d’aller vers ce « mieux » avec toute notre énergie, sans crainte, et sans avoir besoin de passer par une crise majeure. La tentation de basculer du mauvais côté de nous-mêmes me fait peur. Partout, des opportunistes cherchent à utiliser les peurs et la tension de notre société à des fins dramatiques. Je crois fondamentalement en l’homme, mais je vois coexister en ce moment dans la société à la fois le meilleur et le pire de nous-mêmes. J’espère que nous basculerons du côté du meilleur.

 _p4a5347

Crédit photo PurProject

Noël approche à grands pas, une suggestion « Treez » » pour faire plaisir à nos porches ?

Oui, je ne peux que vous conseiller notre collection Semeuses d’Espoir, des colliers personnalisables et très jolis, où chaque pendentif permet de parrainer un arbre quelque part dans le monde. On peut ainsi choisir les pendentifs correspondant aux projets qu’on souhaite soutenir, et composer un bijou unique. Et en plus nous venons de baisser les prix de cette collection, ce qui permettra d’alléger un peu la facture en cette période de fêtes…

Et j’ai un petit secret : il se raconte que cette collection Semeuses d’Espoir pourrait s’étoffer autour du 15 novembre. Mais ne le dites à personne.

 

Dernière question, Des nouveaux projets pour 2017 ?

Oh oui ! Plein ! Après la collection capsule « Forever Leaves », qui connnaît un grand succès et sera bientôt épuisée, nous en préparons d’autres pour le début de 2017. Et nous pourrions continuer à étendre la gamme Semeuses d’Espoir qui plaît beaucoup. Et plein d’autres surprises sûrement, nous y travaillons !! pour être informé avant tout le monde de nos « indiscrets », il est possible de rejoindre notre groupe facebook qui regroupe quelques inconditionnel(le)s.

A bientôt pour la suite de nos aventures 😉

 

 

 

 

 

Partager:

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *