Interviews

Rencontre coup de cœur avec Clémence et Vivien

Ah les savons ! Depuis ma découverte de la saponification à froid, je suis tombée amoureuse de la marque Clémence & Vivien. En tant que militante d’une consommation raisonnée et responsable, j’accorde une importance à la composition mais aussi à l’éthique d’une marque : son engagement, le choix des ingrédients, la provenance, la méthode utilisée (artisanale de préférence)… En tant que consomm’acteur nous avons le pouvoir de changer les choses, de privilégier les produits sains, de qualité et sans cruautés et si possible provenant de notre hexagone.

Aujourd’hui, je reviens avec une nouvelle interview qui me réjouit grandement. Si vous me suivez sur Instagram, vous avez sans doute vu plusieurs photos au sujet des savons et déodorants Clémence et Vivien.

Comme je suis tombée sous le charme de leurs produits qui sont : Made in France, Bio, Vegan, et avec la mention Slow Cosmétiques, Oui oui « Rien que ça »… J’ai eu envie de partir à leur rencontre et d’en savoir plus sur ce joli projet.

Place à l’interview…

Bonjour Clémence et Vivien. Je suis ravie de pouvoir échanger avec vous. Pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Nous vivions à Paris lorsque nous avons décidé de tenter l’aventure Deux-sèvrienne, pour la qualité de vie, le grand air et l’espace dans la perspective de créer Clémence et Vivien

Je suis juriste de formation et Vivien est actuaire, nous travaillions donc dans les assurances avant de lancer ce projet.

CLEM ET VIVIEN2 (1)

Votre marque propose des cosmétiques solides : déodorants et savons, comment est venue cette idée ? Quel est votre cheminement ?

Nous souhaitions au maximum éviter les conservateurs, et proposer des produits avec une liste INCI d’une taille raisonnable dans un souci de  transparence de la composition. Nous souhaitons proposer des produits dans lesquels chaque ingrédient est nécessaire et indispensable,  afin que chaque personne qui les utilise sache ce quelle se met sur la peau.

Est-ce un choix engagé de proposer des produits dans cette dynamique « Zéro déchet » ?

Bien sûr ! Ne serait-ce que pour la cohérence, car nous pensons qu’on ne peut être un entrepreneur du secteur cosmétique bio/naturel, sans prendre en compte les problématiques de production des déchets – ou du moins leur recyclage,

Au maximum, nous utilisons des matériaux facilement recyclables et c’est également valable dans la gestion de nos commandes par exemple :  nous les emballons dans des cartons et protégeons les produits avec du papier ou de l’amidon de maïs « soufflé »,

Si j’ai bien compris, il s’agit d’un projet à deux. Comment avez-vous choisi d’opter pour vos prénoms Clémence et Vivien?

Déjà car, il s’agit de notre démarche commune, et c’était pour nous un symbole de cela. Et puis cela illustre tout à fait notre amour d’une relation de proximité avec nos clients : aujourd’hui, quand l’un de vous nous contacte, c’est Vivien ou Clémence qui lui répond 🙂

D’ailleurs puisque l’on parle de noms, chacun de vos cosmétiques portent un nom original. Comment arrivez-vous à trouver ces inspirations ?

Nous voulions donner un petit côté ludique à notre gamme, pour éviter le côté un peu « tristounet » que l’on trouve parfois en cosmétique bio/naturelle. Les choix des noms et l’écriture des petits textes d’accompagnement ont fait l’objet de nombreuses soirées animées !

IMG_20160410_120641

Vous proposez deux gammes de produits : trois déodorants, et huit savons. Je suis très curieuse des étapes de fabrication. Sont-ils confectionnés par vos soins ?

Bien sûr, toutes les étapes de l’élaboration de nos produits à la fabrication de chacun d’entre eux sont effectuées par nos soins. Il est assez difficile pour nous d’évaluer le temps de fabrication de nos produits car chacun d’entre eux nécessite des étapes relativement nombreuses, plus ou moins éloignées dans le temps.

J’imagine que vous avez dû faire plusieurs essais, combien de temps avez-vous mis pour être pleinement satisfaits de vos recettes ?

Nous commercialisons nos produits depuis  début 2015, mais nous travaillions sur le projet – et donc entre autre sur nos formules – depuis début 2013.  La cure (temps d’affinage) joue beaucoup sur la qualité finale du savon, ce qui allonge les délais de travail sur les formules, je dirais donc à peu près 18 mois sur les formulations,

Vos cosmétiques sont-ils labellisés ou portent-ils une mention ?

Nos cosmétiques portent la mention Slow Cosmétique  et sont labellisés Cruelty Free et  Vegan par la PETA. Nos savons portent la Mention SAF délivrée par l’Association des nouveaux savonniers.

La-Mention-Slow-Cosmetique-expliquee

D’ailleurs comment choisissez-vous les matières premières ? Vous fonctionnez avec des producteurs locaux ?

La plupart de nos matière premières sont labellisées bio et choisies avec soin, mais la réglementation nous contraints à avoir recours à des fournisseurs qui proposent des huiles spécifiquement dédiées à l’usage cosmétiques (car elles font l’objet de tests qualitatifs), ce qui malheureusement exclu la plupart du temps l’approvisionnement local. En revanche, dès que possible nous faisons intervenir des fournisseurs proches de nous, pour nos packaging par exemple.

Pour les personnes qui hésitent à passer à des « vrais savons », que peut-on leur dire pour les convaincre de franchir le pas ? Quelle est la différence avec un gel douche liquide ?

Tout d’abord, le savon – conservé bien au sec entre 2 lavages – est un produit économique puisqu’on en utilise que peu pour chaque douche. Pour les adeptes de la transparence,  tous les ingrédients sont intelligibles et ils n’y a pas besoin de conservateurs. La sensation de peau qui « crisse » peut surprendre les première fois (à ne pas confondre avec la peau qui tiraille!) mais on s’habitue très vite ! Ces savons sont vraiment très doux et moi qui n’ai jamais supporté le gel douche sur le visage, je n’ai aucun soucis avec un SAF ! Vivien qui souffrait d’un eczéma persistant sur les mains,  a quasiment vu se problème disparaître !

Clémence-et-Vivien-les-savons-bio-saponifiés-à-froid-300x290

Vos produits sont végans, Est-ce un choix engagé? Dans votre vie l’êtes-vous ?

Effectivement, nous considérons que ces petites bêtes doivent rester en dehors des produits cosmétiques, d’autant que les règnes végétal et minéral offrent déjà une très grande richesse en matières premières de qualité !

A titre personnel, nous consommons de la viande de façon très exceptionnelle : nous sommes flexitariens – notamment pour des questions d’harmonie sociale car nous pensons que ne pouvons pas être 7,5 Milliards de carnivores sur cette planète !

Quels sont les projets à venir ?

Un déménagement pour avoir plus de place pour notre production, l’élargissement de nos gammes de savons et déodorants, mais pour l’instant c’est encore secret !

Enfin dernière question, avez-vous une personnalité, un livre, une musique qui vous motive chaque jour, qui vous donne la pêche ?

Ce qui nous donne vraiment la pêche, c’est les petits mots des clientes qui ont apprécié nos produits, les échanges sur les réseaux sociaux, les relations avec les filles de la blogosphère 🙂 et toutes ces ondes positives que l’on reçoit !

Merci pour cet échange. J’ai été ravie de pouvoir en savoir plus sur vous et votre beau parcours. Je vous souhaite une très belle continuation. Et vive le Made in France !

Si vous souhaitez vous procurez ces merveilleux savons et déodorants, vous pourrez les trouver sur leur site www.clemenceetvivien.com ou sur le site de www.douxgood.com D’autres site commencent également à diffuser leurs savons et déodorants.

Partager:

1 comment

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *