Inspirations, Art de vivre & Good Vibes, Natural lifestyle

Cosmétiques naturels ou bios : comment les identifier?

Quand on a envie de consommer hors de la cosmétique conventionnelle, on se retrouve face à un vaste choix.

Face à cette multitude de produits labellisées ou non, le choix peut être vite compliqué. Parfois on peut se laisser influencer par les sirènes du Greenwashing. Par exemple, on peut craquer sur un savon au lait d’ânesse alors que celui-ci en contient très peu et avec des ingrédients nocifs pour l’Homme et la Nature. Bien souvent j’entends “Les cosmétiques bios ou naturels c’est pareil non?”, ou alors “C’est un super produit naturel il y a cet ingrédient naturel dedans et puis c’est sans paraben”. Mais bien souvent quand je décortique la composition les choses prennent une tournure différente.

stephiegreen

Pour analyser la compo des cosmétiques : de la patience, des connaissances, mes lunettes et mon ordinateur.

 

Un produit bio en France, qu’est ce que c’est ?

En France, un produit biologique va répondre à plusieurs critères, et notamment l’absence :

  • d’OGM,
  • de parabens,
  • de phénoxyéthanol,
  • de nanoparticules,
  • de silicone
  • de PEG (polyéthylène glycol),
  • de parfums de synthèse et colorants de synthèse,
  • d’ingrédients provenant d’animaux (sauf produits naturellement par eux, comme le lait ou le miel).

D’autres critères sont tout aussi importants. Notamment le caractère biodégradable ou recyclable. D’autre part, une certification biologique impose que 95% minimum des INGRÉDIENTS VÉGÉTAUX de la formule soient issus de l’agriculture biologique et que 10% minimum du TOTAL des ingrédients le soient aussi.

natural cosmetics

Une agriculture biologique exempt de produits chimiques, OGM, ou pesticides

Les labels bios en cosmétiques.

Quand on cherche un produit bio, la première à faire c’est de regarder le label apposé sur l’emballage. Ne vous fiez pas aux couleurs. Certaines marques usent et abusent de codes couleurs faisant penser à un côté “green”. Mais ce qui est vert n’est pas forcément naturel. Merci le greenwashing !

Il existe plusieurs labels garantissant la qualité des ingrédients, mais pas seulement. Car certains labels diffèrent un peu. Sur le site de la slow cosmétique, Julien Kaibeck aborde la question et a détaillé chaque label. Vous pourrez ainsi voir l’étendue de cette certification.

Ne pas confondre bio et naturel

C’est là où les choses se compliquent et sont beaucoup moins lisibles.

Les cosmétiques bios

Les cosmétiques labellisés “bio” sont constitués d’ingrédients issus de l’agriculture biologique. On les reconnais grâce aux labels et aux logos sur l’emballage. Ils sont constitués d’ingrédients naturels mais peuvent être transformés par l’Homme lors du processus de fabrication. Lors de ce processus d’autres substances peuvent être rajoutés mais dans le respect d’un cahier des charges précis. En aucun cas, un produit labellisé bio ne peut contenir de substances chimiques hautement toxiques. Mais il peut contenir des substances irritantes (tensioactifs), comme dans certains shampoings bios, ou ou des conservateurs comme dans certaines crèmes de soins. Je vous consacrerai prochainement un article complet au sujet des tensioactifs contenus dans les shampoings.

Autre point : les crèmes de soins bios. Un bémol les conservateurs. En effet, sur ce point, la réglementation européenne impose l’introduction d’un conservateur dans certaines formules. Certaines crèmes de soins contiennent de l’eau, et sont donc sont sujettes à une contamination bactérienne éventuelle. Et là où cela devient gênant, c’est qu’à l’heure actuelle il n’existe pas de conservateurs qui ne soient pas issus de la pétrochimie. Cinq sont autorisés en France dans les cosmétiques bios. Pour contrer cette obligation il existe des moyens techniques et innovants permettant de réduire ces conservateurs. La technologie «Airless», par exemple, prévient l’introduction de micro-organismes en protégeant le produit de façon hermétique.

Mais attention, certaines marques utilisent des ingrédients issus de l’agriculture biologique, mais ne sont pas certifiée par un organisme. Passer par une certification engendre des coûts avec une durée du délai d’obtention plus ou moins longue et compliquée. C’est le cas souvent de petite marque qui débute, ou certaines marques qui pour différentes raisons ne souhaitent pas être labellisées.

Les cosmétiques naturels

Les cosmétiques naturels sont faits à partir d’ingrédients naturels, c’est-à-dire provenant ou extraits de la nature (végétal ou minéral). Il s’agit souvent de produits bruts, non transformés par l’Homme. SAUF qu’un produit naturel s’il n’est pas issu de l’agriculture biologique ne garantit pas que ces ingrédients soient dénués de pesticides, OGM ou autres traitements chimiques.

Le terme naturel n’est pas réglementé. Contrairement au terme biologique qui lui est régit par des organismes de certification, le terme naturel n’est régi par aucun organisme. Le soucis avec le terme “naturel” est qu’il a peu à peu pénétré de manière insidieuse l’univers du marketing. La cosmétique conventionnelle use et abuse de ce terme. Il suffit de regarder l’emballage pour comprendre comment cela peut nous tromper. Par exemple, certains gels douches proclament “à l’extrait naturel d’orange” ou “contient naturellement de l’argile”… Et bien souvent il y un code couleur qui peut nous induire en erreur (du vert, des tons doux faisant penser à la nature).

Ce n’est pas pour autant qu’il faut boycotter les produits naturels. Simplement, il faut être un peu plus vigilant lors de l’achat. Car derrière de jolies étiquettes peuvent se cacher de mauvaises surprises.

se repérer

Ne vous sentez pas perdu. Il existe des moyens simples pour se repérer.

Comment se repérer ?

Pour se repérer dans cette jungle, fiez vous aux labels et privilégiez plutôt une composition plutôt courte. Une liste à rallonge n’est jamais bon signe, car à un moment de la liste il y aura un ingrédient “cracra”. Et surtout, l’idéal est de privilégier des produits les moins transformés possibles. Depuis quelques en plus de mes recettes maison, j’aime beaucoup les produits lulu&boo, ou oolution. La jolie blogueuse Gala de Gala’s blog a écrit certain articles qui pourront vous aider dans vos achats en magasin

Surtout ce qui est important de garder en tête, c’est que la peau n’a pas besoin d’une multitude de produits pour être belle et en pleine santé. Et inutile de changer tous les mois de routine de soins, la peau a besoin de constance et de discipline. Pour ma part j’utilise de plus en plus de produits bruts. Mais je garde certains produits transformés par l’Homme, car il faut bien l’avouer, il existe de belles marques avec de bonne composition et une belle éthique.

Sur ce Greenement votre…

Previous Post Next Post

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply silicium organique 14 décembre 2015 at 6 h 39 min

    Merci pour votre point de vue ! ça explique bien certains points qui m’ont échappés.

    • Reply StephieGreen 15 décembre 2015 at 12 h 43 min

      Je suis ravie que mon article vous ait plu.. Belle journée

  • Reply Héloïse 21 décembre 2015 at 21 h 27 min

    Merci beaucoup pour cet article très clair !!

  • Leave a Reply